Bonjour et bienvenue sur DAOUDINE DEFI SUD

DAOUDINE DEFI-SUD a commencé à germer dans l'esprit de monsieur Bâ en 2002. Lors d'un voyage en Mauritanie, dans son village natal de Maghama, monsieur Bâ constate que des mauritaniens achètent au Mali des fleurs d'Hibiscus. Cette situation l'interpelle et plusieurs questions se posent alors à lui:

adresse mel

Nouveauté 2010 : La gelée de baobab

La gelée de baobab est réalisée à partir de la pulpe du fruit du baobab, aussi appelé paim de singe. Ce produit est conçu à partir d'une production du sénégal. Il est disponible sur commande, rubrique nos produits.

Projet en cours

Elaboration de pâte de fruit à partir du fruit du baobab

Projet abouti

Consulter notre gamme de produits

adresse mel

L'afrique, un pays plein de ressources ignorées.

Le continent africain dispose de multiples richesses naturelles. Son sous-sol renferme une grande quantité de matières premières comme le pétrole, le gaz naturel, le charbon, des gisements de minéraux (métaux), de pierre précieuse, de l'or et du zinc. Ces richesses-là ont vite été appréciées à leur juste valeur par les pays du Nord. Les ressources énergétiques sont exploitées majoritairement par des grandes multi-nationales qui sont souvent dénoncées comme contribuant à la paupérisation des populations autochtones.
Mais, à celles ci viennent s'ajouter des richesses encore largement inexploitées, même par les africains eux-mêmes. La qualité de la terre, la présence d'eau souterraine et le soleil favorisent une grande diversité de la faune et de la flore.

De toutes ces questions est née l'association DAOUDINE DEFI SUD.

Daoudine défi sud, qu'est ce c'est?

DAOUDINE DEFI SUD est une association à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901. Ses statuts sont déposés en sous-préfecture de Brest. Le siège social est à Milizac, petite commune du nord finistère.
Le but de DAOUDINE DEFI SUD est de favoriser la transformation de produits agricoles africains afin de garantir une source de revenu décente aux producteurs. Cet objectif répond à l'idée commune du "co-développement Nord-Sud" ou du "développement solidaire", sans empiéter sur le revenu des producteurs du nord.
Les moyens de l'association sont liés à son essor (pourcentage du chiffre d'affaire, cotisation des adhérants).